Post-Eire - Les fruits de mer du bar PMU
Blog
 Paris   Irlande   fin d'expatriation   paroles   liberté   moment de vie   brevets logiciels   interview   influence   alcool   tristesse   nostalgie   coeur d'expatriation   télévision   enseignant   blogosphère   vacances   geek   post-synchro   romance de vie   travail   voyage   parfum   Freebox   futur   bush   Madrid   St Patrick   rupture   sexe   amour   Matrix   Noël   Red Box   politique   rugby   Erasmus   calendar   amphi   fin de vie étudiante   Blogs Lyonnais   self control   famille   mon blog   mal du pays   sida   Lyon   8 décembre   Le Mouv'   Irak   personnage   écriture   Prague   ambition   foot   bonheur   grève   Dublin   monotonie   célibat   retour d'expatriation   constitution européenne   préparation d'expatriation   couple   passeport   Île de la réunion   cinéma   #echoes   rapports humains   Médias   optimisme    exs   cadeaux   bus   europe   musique   femmes   langue anglaise   photos   scolarité   The Darkness   soirée   stage   dos   séduction   souvenirs   humour   anniversaire   loose 
<< suivants

Dimanche 20 Septembre

categories Les fruits de mer du bar PMU [19h42] Les fruits de mer du bar PMU

/images/etoilemer.pngLes années ont passé. Romain et François discutent au bar comme tous les mardis soirs après leur squash. Célibataires bientôt trentenaires, ils aiment se moquer de leur entourage avec machisme et mauvaise foie.

- Et là, elle me sort : "Si t'es aussi con pour ...

François s'arrête net. Tel un jeu, avec un léger rictus il fixe du regard quelque chose derrière l'épaule de Romain. Ce dernier se retourne et, sans surprise, croise le joli fessier d'une belle jeune femme, dont la démarche ne laisse aucun doute sur sa certitude d'être détaillée par tous les regards masculins de la terrasse.

- Laisse tomber, c'est une étoile de mer.

- Une étoile de mer ? Qu'est ce que c'est encore que cette connerie ?

- C'est le principal défaut des filles trop belles.

Romain détaille alors sa théorie. Fort de son expérience, il s'est rendu compte à quel point ces filles si certaines de leur pouvoir de séduction et de leur aura ne ressentent pas la nécessité de faire des efforts.

- Sérieusement, ça a souvent été mes pires coups ! Et depuis, je les surnomme les étoiles de mer pour illustrer leur passivité au pieu.

- Mouais, je suis sceptique. J'ai quand même croisé de belles plantes loin d'être ennuyeuse de ce coté là.

- Tu dis ça parce que t'as jamais essayé la coquille Saint-Jacques !

- Mon Dieu.

- Sans déconner, en soirée, mieux vaut viser la faire valoir complexée, que l'icône des magazines ; tu auras d'avantage de chance de passer un bon moment. Ces filles sans strass ni paillettes ont toujours besoin d'en faire des tonnes pour attirer l'attention et savent faire les efforts qu'il faut, crois moi !

- Alors là, je t'arrêtes, j'ai passé mes pires soirées avec des filles vraiment pas terribles et pas sûres d'elle.

- Ça c'est parce que tu confonds une coquille Saint-Jacques et un bigorneau.

:: commentaires(2) ::
prcdents >>
Valid HTML 4.01!
Valid CSS!
32998 pages vues sur ce post.
Page gnre en 0.479 s s - 12 requtes SQL (0.385 s).
Powered by Kitof's PhpBlogLib v0.3.1