Post-Eire - Piques-assiettes ébréchées.
Blog
 femmes   rupture   bush   amphi   Irak   Madrid   fin de vie étudiante   Red Box   monotonie   ambition   retour d'expatriation   souvenirs   voyage   Paris   optimisme   scolarité   interview   rapports humains   romance de vie   Île de la réunion   rugby   brevets logiciels   tristesse   mon blog   fin d'expatriation   Matrix   Erasmus   écriture   calendar   couple   constitution européenne   enseignant   moment de vie   nostalgie   célibat   Dublin   geek   photos   dos   grève   amour   Prague   Lyon   Irlande   Médias   Freebox   travail   Blogs Lyonnais   blogosphère   anniversaire   parfum   séduction   bonheur   mal du pays   stage   Le Mouv'   europe   self control   préparation d'expatriation   passeport   Noël   bus   musique   foot   cadeaux   post-synchro   politique   coeur d'expatriation   humour   alcool    exs   vacances   sexe   langue anglaise   personnage   #echoes   The Darkness   loose   paroles   soirée   famille   influence   cinéma   liberté   St Patrick   futur   télévision   sida   8 décembre 
<< suivants

Mercredi 28 Septembre

categories Piques-assiettes brches. [11h00] Piques-assiettes brches.

/images/picsou.pngJ'ai un problme avec les pingres, les radins et les avares. Dans mon esprit leur place est tout prs de celle des voleurs. Cela doit sans doute tre directement li au fait que je n'arrive absolument pas comprendre leur logique. Ou pire, que j'ai peur de comprendre l'gosme absolu qui amne pourrir une soire parce que l'on refuse de lcher les 95 centimes d'euro qui sparent le prix au dtail de la division euclidienne simple du total. Ou demander de ramener les 2 canettes de bires qu'il reste du pack de 6 que l'on a apport. Ou encore plus gnralement, compter, pinailler, rechigner, etc...

Je me demande parfois, dans certains cas extrmes quelle est la part de calcul volontaire et de nonchalance nave ? Quels sont les mcanismes qui poussent profiter et grappiller le maximum autour de soi, sans rien vouloir rendre en retour ? Je ne parle pas ici des cas extrmes de difficults financires, mais bien d'un comportement au quotidien. Mme s'il arrive parfois que la frontire soit trouble tant cette excuse est utilise comme prtexte tous les abus.

Face de tels comportements, souvent je souris, parfois je m'agace, quelques fois je m'nerve, mais je n'ai pas encore eu le courage d'affronter le radin entre 4 yeux, le pousser au fond de ses retranchements. Sans doute parce que je sais d'avance qu'une telle discussion serait vaine. Alors je laisse faire, trouvant la situation bien souvent d'avantage pathtique qu'autre chose.

Mais tout de mme, quelle prtention de penser que l'on n'a pas besoin des autres. Quel affront que de mettre la priorit sur un pourcentage de son patrimoine plutt que dans la relation avec les autres !

En fait voil, poussons la logique du radin l'extrme : Vaut-il rester tout seul avec son fric entass ou investir un 1% de ses revenus dans des erreurs d'arrondis et autres avantages en nature laisss chez autrui ?

Ces aberrations comportementales sont un mystre pour moi. J'espre un jour mettre prcisment le doigt sur cette logique qui m'chappe pour peut-tre pouvoir viter l'ulcre.

:: commentaires(7) ::
prcdents >>
Valid HTML 4.01!
Valid CSS!
9092 pages vues sur ce post.
Page gnre en 0.162 s s - 12 requtes SQL (0 s).
Powered by Kitof's PhpBlogLib v0.3.1