Post-Eire - Envies de tour du monde en tongs.
Blog
 écriture   fin d'expatriation   ambition   préparation d'expatriation   passeport   monotonie   rapports humains   langue anglaise   optimisme   post-synchro   grève   geek   nostalgie   Irak   Noël   influence   humour   futur   paroles   brevets logiciels   8 décembre   bus   Lyon   célibat   alcool    exs   bonheur   Paris   Freebox   Blogs Lyonnais   bush   femmes   Le Mouv'   Médias   liberté   rupture   télévision   calendar   #echoes   interview   sexe   loose   politique   romance de vie   personnage   dos   retour d'expatriation   vacances   scolarité   travail   blogosphère   Irlande   mon blog   enseignant   Île de la réunion   sida   parfum   souvenirs   Madrid   voyage   self control   europe   amour   mal du pays   Red Box   Erasmus   St Patrick   foot   Matrix   anniversaire   coeur d'expatriation   séduction   The Darkness   constitution européenne   musique   cadeaux   rugby   Dublin   stage   Prague   famille   moment de vie   fin de vie étudiante   amphi   couple   photos   tristesse   soirée   cinéma 
<< suivants

Mardi 05 Avril

categories Envies de tour du monde en tongs. [19h21] Envies de tour du monde en tongs.

/images/voyage.gifLe technologie de l'information ayant finalement décidé de s'introduire chez moi par l'intermédiaire de cette petite horloge à diodes vertes, je peux finalement reprendre du service en continuant cette page gribouillée depuis bientôt 3 ans.

Depuis ces quelques mois de quasi absence, le blog en tant que tel, est encore plus devenu à la mode. Tant pis pour moi.

Mais, je m'aperçois que je possède toujours cette envie d'écrire, ce que je n'aurais jusqu'alors que peu soupçonnée. Parce qu'en réalité, pas grand chose explique cette non-productivité bloguesque depuis mon retour d'Irlande (enfin, depuis mon "vrai" retour, quand j'ai remis les pieds sur terre) pas grand chose, si ce n'est ce manque flagrant de temps pour moi.

Alors, ouais, c'est super, je gagne ma vie. Fini les économies pendant de longs mois pour acheter des bouts de machins, fini les comptes d'apothicaire après les sorties trop arrosées. C'est très appréciable, mais j'avoue que certains soirs, je me demande si le jeu en vaut vraiment la chandelle. Car même si l'on a toujours tendance à idéaliser nos souvenirs, j'ai presque la nostalgie de cette insouciance étudiante, alors que j'aurais à l'époque tout donner pour accélérer le temps et me retrouver à la place que j'occupe aujourd'hui.

Jamais content.

D'où l'objectif avoué des prochains mois : Continuer à jouer sur tous les tableaux : amour, travail, santé, famille, amis, tout en persévérant dans mon projet de maître du monde qui souhaite en faire le tour avec un baluchon et un billet-open...

:: commentaires(3) ::
prcdents >>
Valid HTML 4.01!
Valid CSS!
10752 pages vues sur ce post.
Page gnre en 0.484 s s - 12 requtes SQL (0.388 s).
Powered by Kitof's PhpBlogLib v0.3.1