Post-Eire - Evian n'était pas à Dax
Blog
 Lyon   souvenirs   travail   calendar   politique   passeport   voyage   coeur d'expatriation   Dublin   rapports humains   paroles   cadeaux   musique   écriture   retour d'expatriation   soirée   influence   8 décembre   #echoes   liberté   rugby   sexe   blogosphère   amphi   interview   couple   télévision   monotonie   Île de la réunion   nostalgie   scolarité   brevets logiciels   Paris   bush   Noël   Prague   mal du pays   constitution européenne   futur   bus   préparation d'expatriation   famille   foot   bonheur   Freebox   femmes   romance de vie   rupture   parfum   sida   moment de vie   personnage   Le Mouv'   grève   Irak   loose   fin d'expatriation   post-synchro   séduction   photos   Erasmus   mon blog   St Patrick   dos   Red Box   stage   humour   Blogs Lyonnais   vacances   amour   geek   alcool   tristesse   europe   fin de vie étudiante   self control   enseignant   cinéma   célibat   ambition   Médias   anniversaire   Irlande    exs   langue anglaise   optimisme   The Darkness   Matrix   Madrid 
<< suivants

Mercredi 27 Aot

categories Evian n'tait pas  Dax [09h47] Evian n'tait pas Dax

/images/feria.gifDe retour de vacances, je n'ai pas le courage d'en faire le resum. Juste un petit mot sur ces frias de Dax auxquelles j'ai nouveau particip cette anne. Si vous n'avez jamais fait de Frias, je pense que c'est quelque chose qui faut faire une fois dans une vie de jeune. Surtout si comme moi, vous tes plutt du genre Citadin, corps et me.

Dax (pour citez celle-i, mais je n'ai aucun doute sur la similarit des vnements dans les autres villes de la rgion) devient en effet, l'espace de quelques jours, le temple de la dchance humaine. Un espce d'immense bal Champtre o la quantit d'alcool ingurgit par individu est double. Sur les coups de 2h du matin, aucun individu encore debout semble encore conscient de ses actes. J'entends par "debout", couch dans un vrai lit dans un tat ethylique stationnaire, pas vautr dans le caniveau en train de nager dans son vomi, ou (veridique) en train de dormir profondment sur le capot d'une voiture, les pieds sur le pare-choc de la voiture de devant.

Durant toute la nuit, jusqu' 6-7heures du mt, autant de musiques diffrentes qu'il existe de coin de rue dans la ville sont alors diffuses, crant un gigantesque bordel, extraordinairement dfoulant.

Dans un autre registre, je vous informe que ce blog n'est plus borne, mais bien voyant, grce un APN flambant neuf...

Bientt quelques clichs de ce petit bijou de technologie.

:: commentaires(2) ::
prcdents >>
Valid HTML 4.01!
Valid CSS!
8944 pages vues sur ce post.
Page gnre en 0.162 s s - 12 requtes SQL (0 s).
Powered by Kitof's PhpBlogLib v0.3.1