Post-Eire - futur
Blog
 nostalgie   Blogs Lyonnais   paroles   bush   amour   musique   Freebox   bonheur   Madrid   futur   sida   Dublin   Erasmus   Noël    exs   moment de vie   post-synchro   cadeaux   Irlande   monotonie   Paris   influence   préparation d'expatriation   fin de vie étudiante   optimisme   calendar   mon blog   #echoes   dos   Île de la réunion   8 décembre   séduction   ambition   parfum   amphi   Le Mouv'   scolarité   mal du pays   rugby   anniversaire   The Darkness   photos   geek   souvenirs   loose   passeport   Matrix   politique   romance de vie   humour   Red Box   brevets logiciels   stage   bus   coeur d'expatriation   constitution européenne   enseignant   cinéma   tristesse   langue anglaise   St Patrick   fin d'expatriation   rapports humains   sexe   Médias   célibat   couple   femmes   liberté   personnage   alcool   voyage   rupture   blogosphère   grève   Lyon   télévision   travail   retour d'expatriation   Irak   foot   europe   écriture   interview   famille   soirée   Prague   vacances   self control 

2 posts pour la cat�gorie 'futur'

<< suivants

Vendredi 05 Janvier

categories Les blogs sont morts, vive le blog [20h59] Les blogs sont morts, vive le blog

/images/blogosphere.pngAprès Flaoua et Vinvin (et d'autres ici et ), je continue à ma manière ces réflexions de vieux cons du blog qui étaient là avant.

Effectivement, tout a changé. De cette communauté clairsemée de fin 2003, on est passé au média de masse (ou presque). Evidemment c'est rageant d'être maintenant noyé dans la foule, de n'être plus qu'une petite tête d'épingle dans une grange de foin.

Oui mais voilà, même si l'égo ne retrouve pas la singularité de sa création des débuts, d'autres choses s'installent qui m'empêchent de fermer. Cet espace d'expression fait dorénavant partie de moi, et je sais que je ne pourrais me résoudre à le fermer de si tôt, même si tout comme Trem_r et Flaoua, la régularité n'est plus là.

Le vraie question est surtout l'avenir des blogs. Celle que tous ces vieux blogueurs cherchent, tous les "technophiles, les développeurs, les alertés, les computodépendants [...], les méga geeks, les Embruns and Co, les cyberconnectés depuis l’aube des temps, les admirateurs de Tron et de Wargames" si bien décris par Vinvin, se cherchent en misant sur la prochaine cyber-révolution.

Tous ces gens pensent avoir une longueur d'avance sur Internet, ils en connaissent les mécanismes, l'histoire, et surtout ils étaient là -avant-. Tous ces éléments leur donnent, pensent-y, une légitimité pour être de nouveau les pionniers dans le futur évènement du Web de demain.

Personnellement, je pense que la spécialisation des blogs, qui a déjà commencée, sera certainement la prochaine étape à court terme. Les BD-Blogs tirent très bien leur épingle du jeu. L'instantanéité d'un dessin touchera toujours un public beaucoup plus large sur Internet que le plus beau des textes. S'en suivent les blogs thématiques qui se spécialiseront pour ne plus toucher qu'une petite partie d'initiés à un domaine précis.

Mais à moyen et long terme, quid de la prochaine évolution du web, dans quelle direction, avec quels précurseurs, dans combien de temps ? Que la grande valse des bonnes idées commence, et bonne année.

:: commentaires(5) ::

Lundi 20 Novembre

categories Ce que mes enfants n'auront pas connu. [19h30] Ce que mes enfants n'auront pas connu.

/images/k7.gif
Ils auront du mal à réaliser que l'on puisse vivre sans téléphone portable, et que l'on devait systématiquement anticiper ses rendez-vous.

Ils ne croirons sans doute jamais que des gens payaient pour voir du porno sur Minitel.

Ils exigeront des preuves quand je leur raconterai que ma première télé n'avait pas de télécommande.

Ils observeront avec la curiosité d'une pièce de musée la disquette, la cassette audio et la VHS.

Ils se moqueront du Walkman Sony Auto Reverse que leur père amenait avec lui au Lycée.

Ils me demanderont comment on faisait avant sans Internet.

Ils essayeront de comprendre à quoi pouvait bien servir les négatifs des photos argentiques.

Ils plaisanteront longtemps sur la mode des longs manteaux noirs et des boucs du début des années 2000.

Ils seront surpris de savoir qu'avant, on pouvait fumer en toute impunité dans les bars et les restaurants.

Ils seront amusés par la taille des téléviseurs à tube cathodique.

Ils apprendrons le nom du sixième président de la cinquième république élu en 2007 dans leur livre d'histoire.

Mais tout ce dont j'espère, c'est qu'ils devront me demander ce qu'était le SIDA, la guerre et la religion.

:: commentaires(4) ::
précédents >>
Valid HTML 4.01!
Valid CSS!
Page générée en 0.197 s s - 14 requêtes SQL (0.032 s).
Powered by Kitof's PhpBlogLib v0.3.1