Post-Eire
Blog
 cinéma   moment de vie   humour   photos   Dublin   amphi   femmes   tristesse   langue anglaise   télévision   rugby   Le Mouv'   parfum   Red Box   europe   musique   Irlande   bonheur   optimisme   politique   soirée   Lyon   Freebox   travail   loose   Île de la réunion   retour d'expatriation   grève   post-synchro   sexe   coeur d'expatriation   alcool   influence   bus   The Darkness   fin de vie étudiante   stage   St Patrick   séduction   passeport   liberté   Noël   Erasmus   personnage   monotonie   Prague   futur   écriture   mon blog   rapports humains   cadeaux   ambition   Blogs Lyonnais   romance de vie   vacances   amour   nostalgie   enseignant   interview   dos   souvenirs   Irak   constitution européenne   8 décembre   préparation d'expatriation   famille   anniversaire   foot   Matrix   scolarité   self control   brevets logiciels   fin d'expatriation   paroles   sida   célibat   Paris   voyage   #echoes   rupture   Madrid   bush   blogosphère   calendar   mal du pays   Médias    exs   couple   geek 
<< suivants

Lundi 15 Mars

categories Dublin, Paris, Madrid [21h43] Dublin, Paris, Madrid

/images/europe_flag.jpgAu fil des mois ici, je me sens de plus en plus europen et de moins en moins franais. Ho, j'aime La France, je suis fier de sa culture, respecteux de son histoire et je serais prt me battre pour dfendre mon pays.

Cependant, si je devais obtenir demain la nationalit europenne au lieu de la nationalit franaise, tout en conservant mes origines et mes spcificits culturelles, je ne serais pas choqu. Etre un franais europen comme peut l'tre un breton franais ne me rvolterai pas le moins du monde.

Toutes les nationalits que j'ai croises ici, la plupart europennes (mais pas seulement), m'ont fait prendre la mesure de toute ces ressemblances qui nous unient et de toutes ces diffrences qui nous enrichissent.

Les rcents venements, pour lesquels je n'ai pas de mots assez forts pour exprimer ma colre et ma tristesse, m'ont fait un peu plus raliser tout cela : Je ne suis pas sr que mes sentiments aient t diffrents si cela s'tait produit Paris ou Lyon, hormis l'angoisse que cela puisse toucher mes proches. Je me suis identifi ces tudiants qui prenaient leur train tranquillement. Je le connais cet tudiant madrilne, j'en cotoye des dizaines ici, a aurait pu tre l'un d'entre eux, a aurait pu tre moi. Quelle diffrence ?

Heureusement, le dbut des festivits de la St Patrick me permettent de remettre mes oeillres et d'essayer de profiter de ma vie ici...

:: commentaire(1) ::

Mercredi 10 Mars

categories Fatigue. [13h40] Fatigue.

/images/nombril.jpg Je suis fatigu d'affronter les gens. Fatigu d'essayer de mnager les susceptibilits de chacun, et les gos dbordants. Il est certain que mon propre go et ma propre susceptibilit rentre en ligne de compte dans ce combat quotidien. Il est bien connu que les fortes personalits ont du mal avec les autres grandes gueules du mme gabarit.

Il y a certainement un peu de cela. Les dfauts des autres qui me mettent hors de moi sont sans doute ceux que je retrouve le plus ou que j'ai le plus retrouv chez moi. Mais il n'empche, je me suis souvent emport, enerv; j'ai souvent explos, secouant leurs quatre vrits sous le nez de ces gens aux paroles remplies de mpris et d'auto-suffisance, mais en vain. Ces gens ne changeront jamais. Leur recherche perptuelle de valorisation et de reconnaissance ne s'teindra pas. En tout cas surtout pas la suite d'une discussion frontale comme j'ai dj pu en avoir.

Quelques mois avant mon dpart, j'ai essay de me raisonner, d'accepter ces attitudes mieleuses cousues du fil de l'hypocrisie, ou de celui de l'egosme peine camoufl. Loin de moi, l'ide d'essayer de porter le blason de l'honnt en galopant sur le cheval blanc de l'altruisme. Le simple fait que je tienne un weblog et que je me lance dans certains projets communautaires statutaires vous pouveront le contraire. Je pense simplement qu'il y a une certaine limite dans la recherche de sa propre valorisation : celle de ne pas craser les autres pour russir. C'est peut-tre utopique, a fait sans doute sourire, mais a fait partie de mes valeurs.

Mais le plus trange, c'est que depuis que je suis l, loin de chez moi, rencontrer des personnalits nouvelles, je n'ai jamais eu rencontrer ce genre de problme. Plus de prise de tte, plus d'affrontement d'orgueils susceptibles. Non. Juste des gens qui s'ouvrent, qui se racontent et qui ne jugent pas. Mon Dieu que c'est reposant et enrichissant. C'est sans doute un des facteurs qui transforment ce genre d'anne Erasmus en petits instants de bonheur.

:: commentaire(1) ::

Samedi 06 Mars

categories L'Irlande historique. [19h17] L'Irlande historique.

L'Irlande a remport une victoire historique sur la pelouse de Twickenham face aux Champions du Monde de Rugby : l'Angleterre (13-19), lors de la 3e journe du Tournoi du six Nations, en mettant fin une srie de 22 matches conscutifs sans dfaites des Anglais dans leur antre.

J'y tais.

:: commentaires(5) ::

Vendredi 05 Mars

categories Yeux en ligne [20h50] Yeux en ligne

/images/stpatrick.pngNouveau semestre, nouvelles photos. Entre un anniversaire arros, un dimanche Howth et un hiking enneig, il y a de quoi faire. Et encore, je ne vous parle pas de ce que vous ratez...

Comme la rubrique photos dpasse dornavant les 2000 prises de vue, j'ai ajout une rubrique Best-Of, o j'ai mis les photos qui me tiennent le plus coeur. Petite amlioration technique du site en passant, qui devrait tre un peu plus rapide.

Aprs si vous voulez voir des photos de gens qui savent vraiment faire la photo et me prparent mon book (mhaha), vous pouvez allez voir chez un compatriote [Gallerie & Carnet de Route]

Tout ceci en attendant la St Patrick bien entendu. J-12 d'ailleurs.

:: commentaires(2) ::

Mercredi 03 Mars

categories Ecriture automatique. [16h28] Ecriture automatique.

J'ai tout arrt pour crire. Il est rare que je ressente ce point le besoin d'crire au milieu d'une aprs-midi, en plein boulot. Mais il faut que a sorte, il faut que j'expurge tout ce dgout et sentiment de haine.

Je ne trouve pas les mots, certainement qu'aucun mot n'est assez fort pour exprimer ce que je ressens, tout comme la sentence ne sera jamais assez violente pour ces monstres.

Tout le monde connait l'affaire Dutroux. Tout le monde a plus ou moins dj entendu les noms des fillettes enleves et vaguement les circontances de leur enlvement et squestration.

Jusqu' maintenant, je suppose que je m'tais protg, j'avais fuit les dtails de tout cei. Car on est bien oblig de se protger de certaines atrocits si l'on veut continuer vivre sans devenir dingue.

Il y a trois jours, j'avais dj vu la tl des images du cachot dans lequel taient enfermes ces gamines. J'ai eu envie de vomir. Je n'ai pas pu m'empcher d'avoir des images qui me hantent desormais malgr les nombreuses tentatives de deni.

Mais il y a deux minutes, un article apparement anodin, simple revue de procs sur le site de tf1.fr. Des guillemets, un certain Weinstein, une phrase.

Je ne peux plus travailler, je ne peux plus lutter contre des rafales d'images atroces qui se succdent dans ma tte. Comment voulez-vous croire en l'humanit ? Comment pouvez-vous croire en un Dieu, ou une quelconque entit suprieure qui permet des choses pareilles ?

Faut que j'aille prendre l'air.

:: commentaires(5) ::

Samedi 28 Fvrier

categories Os court, os court ! Il manque ... [14h36] Os court, os court ! Il manque ...

/images/desir.jpgLes pupilles sont dilates, les mains fbriles, les nuits agites. La frustration du clibat se fait sentir parmis les Erasmus.

Alors que beaucoup de couples se forment et se dforment dans cet immense melting-pot que crent les nombreuses soires, certains restent en marge. Volontairement ou invonlontairement.

L'envie de s'abandonner, de se livrer, d'avoir quelqu'un sur qui se reposer devient pressante. Ainsi, les prises de courage tardives des derniers mois, l'arrive de l'chance du dpart, devraient voir arriver leurs lots de couples tant attendus.

De l faire le parallle avec l'isolement des militaires, il n'y a qu'un pas. Mais heureusement, le sentiment de frustration sexuelle n'est pas aussi violent ici.

Quoique...

:: commentaires(2) ::

Jeudi 26 Fvrier

categories Musicothrapie. [18h12] Musicothrapie.

/images/darkness.jpgA deux pas de la route que j'emprunte en bus tous les matins et tous les soirs, 5 morts et 17 blesss graves.

Un accident de bus en plein centre ville de Dublin. a aurait pu arriver n'importe qui : un bus vide rentrant au dpot a percut un second qui tait en train de prendre des passagers... Sentiment troublant que de savoir que la mort a frapp au hasard si prs de moi...

Comme souvent lors de ce genre de penses gnantes, on se protge, on oublie vite, et on se raccroche d'autres venements plus futiles, tels que la musique. Les Brit Awards par exemple :
Meilleur Album, Meilleur Groupe de Rock et Meilleur Groupe Anglais on ne pourra dornavant plus ignorer The Darkness !

Lors de mon retour en France Nol, seul Europe 2 diffusait un de leurs singles. Depuis je sais que le Mouv' s'y est mis, et d'autres sans doute. Tant mieux, je pense que le rock a d'autres moyens de se renouveler que via les groupes de teenagers baggy short....

:: commentaires(7) ::

Lundi 23 Fvrier

categories Cette fois c'est sr. [15h56] Cette fois c'est sr.

/images/percent.jpgSauf erreur de la part de la chre administration de cette charmante universit irlandaise qu'est DCU (qui n'en serait pas sa premire bourde), j'ai valid tous mes modules, et par consquent l'ensemble de mon premier semestre. Ni haut la main, ni au ras des paquerettes, mais suffisament pour que je sois assez satisfait tant donn mon niveau d'anglais. Mes rsultats, exprims en pourcentage vont de 40% 96%.

Il semblerait donc que le sort s'acharne pour que j'arrte dfinitivement les cours et que je me concentre activement sur la recherche de mon premier vrai salaire. Je n'y voit aucun inconvnient, bien au contraire, je demanderais juste au sort de bien vouloir attendre que je termine mon semestre Irlandais afin d'enterrer comme il se doit ma vie tudiante.

Pour ce faire, je me dois de rationnaliser certaines choses, et d'en draisonner beaucoup d'autres...

:: commentaire(1) ::

Vendredi 20 Fvrier

categories Mouvance [09h26] Mouvance

a s'en va et a revient...
Le premier va me manquer terriblement, le second apaisera mon sentiment de manque.

:: commentaire(1) ::

Mardi 17 Fvrier

categories Finish it off ! [21h25] Finish it off !

/images/trolley.pngPremier plan. Une grande table couverte de rcipients de toutes sortes: Gobelets en plastiques, pintes, bouteilles. Il semble y avoir d'avantage de liquide parpill sur la table qu' l'intrieur des verres.
Tout autour une vingtaine d'irlandaises. Leurs joues carlates tranchent avec leur teint blanchtre habituel; leurs yeux sont tout aussi rouges. Elles rient, elles hurlent, elles chantent, font de grands gestes, et dvisagent tout tre du sexe masculin qui passe proximit.

Second plan. Cinq espagnols, ayant apparement bu suffisamment pour passer une bonne soire et pas encore trop pour ne pas qu'elle dgnre, dansent, ou plutt s'agitent en rythme. Ils rient aux larmes, le bruit ambiant ne semble pas les empcher pour continuer leur discussion; moyennant l'utilisation bien connue du "Je hurle en direction de ton oreille, tout en te postillonnant la gueule".

Troisime plan. Un bassiste, une (!) batteuse et deux guitaristes dont un chanteur s'essayent reprendre certains des morceaux de rock et de hard rock les plus connus de ces dernires annes. Tentative plus que russie puisqu'elle commence par LE morceau, et que le chanteur est le sosie de darkblob.

Quatrime plan. Le mur derrire la scne est perce par une grande double porte orne d'une veilleuse reprsentant un signe universellement connu d'un bonhomme blanc sur fond vert tentant d'chapper aux flammes. Afin d'vacuer la chaleur et la fume du pub, les deux battants sont grand ouverts. Devant cette aubaine pour resquilleurs, un imposant vigil tente d'occuper l'espace. Il tourne le dos l'extrieur, en profitant pour matter le dcollete de la batteuse.
Derrire lui, 4 irlandais tentent d'imiter Jackass en passant rgulirement dans un sens puis dans l'ordre, accrochs comme ils le peuvent un caddie pouss toute vitesse par un cinquime.

Plan large. C'est la Rag Week Dublin City University. Cinq jours non-stop de beuverie et autres activits tudiantes. Le pub du campus ne dsemplit pas du matin au soir, une grue de saut l'lastique trne au milieu la pelouse principale et rares sont ceux qui connaissent encore la ligne droite pour rentrer chez eux au petit matin.

Depuis quelques semaines, j'avais ce doute en moi. Est-ce que ce second semestre ne serait pas celui de trop ? Est-ce qu'il ne serait pas qu'une ple copie de 5 premiers mois dj puiss ? Le meilleur n'est-il pas derrire moi ? Aujourd'hui je n'ai toujours pas cette rponse, mais cette Rag Week me donne un srieux coup de pouce...

:: commentaire(1) ::
prcdents >>
Valid HTML 4.01!
Valid CSS!
Page gnre en 0.127 s s - 21 requtes SQL (0 s).
Powered by Kitof's PhpBlogLib v0.3.1